Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord - Mai

Avec un peu de retard par rapport au deux mois précédents, voilà mon récapitulatif des livres lus ce mois-ci. Je m'étais fixé comme objectif de lire 10 livres, et j'ai pile le compte.

Les voici :

Dehors les chiens, les infidèles : Un très bon roman qui mêle la fantasy et le post-apo, une vision différente du combat du bien contre le mal. Une vraie bouffée d'air frais.

Stalker : Ma première rencontre avec la SF russe, mais surtout avec un roman qui a donné naissance au mythe des stalkers de Tchernobyl puis à des jeux-vidéos. Un style étonnant, mais une très bonne lecture.

Le guide du voyageur galactique H2G2 : Un livre dont j'attendais beaucoup, mais son humour ne m'a pas touchée, et je me suis plus ennuyée qu'autre chose durant ma lecture.

Le monde englouti : Un livre pris un peu au hasard, mais qui m'a beaucoup de par son atmosphère lourde, tropicale. Une fin du monde comme on en lit peu.

Tant que nous n'aurons pas de visage... : Si Narnia ne me dit absolument rien, je voulais lire ce livre depuis un bon moment, et je l'ai adoré. Très ambigu, il pousse à la réflexion tout en faisant voyager l'esprit.

Ce qui mordait le ciel... : Je voulais commencer à lire Brussolo, j'ai pris un de ses livres au hasard, et je n'ai pas dû choisir le bon. Un côté un peu trop guide toursitique qui m'a paru artificiel et a gâché mon plaisir de lecture.

Des milliards de tapis de cheveux : Une petite pépite, un roman étonnant. J'ai vraiment envie de lire d'autres livres d'Andreas Eschbach.

2001 : L'odyssée de l'espace : Je voulais m'attaquer à ce classique, m'attendant à recevoir une claque dans la figure, mais au final je suis restée assez indifférente. Mais la suite me fera peut-être changer d'avis.

Furor : Un drôle de mélange entre l'empire romain et la SF, il vaut mieux avoir quelques notions de médecine pour comprendre les indices disséminés dans le livre, mais j'ai beaucoup apprécié.

Un bonheur insoutenable : Un classique de la dystopie, à la hauteur de sa réputation. Comme un combat éternel contre l'inéluctable, mais aussi le refus systématique de se laisser abattre.

 

Comme toujours, je vais essayer de lire au moins 10 livres pendant le moi de juin. Là je suis déjà bien partie avec La folie de Dieu, un roman fantastique espagnol qui réserve bien des surprises.

Bon mois, et bonne lecture à tous !

Tag(s) : #Carnet de bord

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :