Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La magnificence des oiseaux - Barry Hughart

Pour lutter contre une épidémie pour le moins singulière, puisqu'elle sait compter et ne touche que les enfants de son village, Bœuf Numéro Dix se rend à Pékin, le jour de son dix-neuvième anniversaire. Là, il rencontre un vieil alcoolique, un sage qui, bien des années auparavant, fut célèbre sous le nom de Maître Li. De retour au village de Kou-fou, tous deux découvrent sans mal que Fang le Prêteur sur gage et Ma le Grigou ont empoisonné les enfants par erreur. Les deux coupables ont pris la fuite, mais il reste à guérir les enfants... Ainsi commence la première enquête de Bœuf Numéro Dix et de Maître Li, dans une Chine qui ne fut jamais.

J'étais tombée sur ce livre par hasard aux Utopiales 2013, et il m'avait tout de suite intéressée. Mais comme je ne peux pas tout lire en même temps, il a dû attendre un peu.

L'histoire est racontée à la première personne par Bœuf Numéro Dix qui s'adresse directement à ses lecteurs. Il nous met tout de suite dans le ton et l'aspect chinois de l'histoire ressort immédiatement ; par contre, j'aurais du mal à vous expliquer en quoi cela consiste, c'est plus pour moi un ressenti que quelque chose de finement analysé, mais je vais quand même essayer : les expressions, les appellations, la notion de tourisme, l'exagération volontaire et comique dans les discours, les traditions... De la part d'un occidental, je suis toujours admirative de cette capacité à intégrer une autre culture et à en réutiliser les codes. Tous les personnages et tous les lieux sont dans cette veine d'humour, de démesure, mais aussi de sérieux. En plus de ça, la Chine dont il est question est certes imaginaire par de nombreux aspects, mais l'auteur se base également sur l'histoire, et plus précisément sur le début de la dynastie T'ang. On est donc face à un joyeux mélange qui ferait presque oublier que Bœuf Numéro Dix et Maître Li doivent trouver un remède pour guérir les enfants si le premier ne nous le rappelait pas régulièrement.

Car cette quête d'un antidote va mener les deux compères à travers toutes la Chine et bien des péripéties, dont on se demande régulièrement de quelle façon ils vont pouvoir s'en sortir. Mais la rationalité n'est pas très importante, et les moyens utilisés sont souvent farfelus, même s'ils tiennent la route ; et je me demande même si certains ne sont pas parfaitement réalistes dans le contexte de l'époque, et si seul l'éloignement culturel les fait apparaître comme fantaisistes.

En ce qui concerne l'enquête elle-même, elle se révèle assez complexe : Maître Li et Bœuf Numéro Dix doivent faire de nombreuses tentatives pour sauver les enfant de Kou-fou, et d'autres intrigues viennent se superposer à leur quête, l'allongeant par la même occasion. Mais cela ne donne pas une impression de fouilli, car l'on sent bien que tout est lié, d'une façon ou d'une autre, et la révélation finale est assez surprenante, mais surtout très poétique.

Cette histoire est vraiment multiple : fantastique, policière, humoristique, mais c'est aussi un formidable conte. Hughart a écrit deux autres tomes des aventures de Maître Li et Bœuf Numéro Dix, et je les lirai avec plaisirs.

La magnificence des oiseaux - Barry Hughart
Tag(s) : #Fantastique, #Policier, #Historique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :